Hernies

Hernies animales

Une hernie est causée par une masse de tissu qui sort par une ouverture au niveau de la cavité qui la contient habituellement. Pour simplifier la situation, on peut imaginer un trou de la taille d'une pièce d'un sous dans de la cellophane, puis quelqu'un qui essaye de passer son poing à travers ce trou. Dans cet exemple, la cellophane représente la cavité et le poing représente le tissu. Avec suffisamment de force, la cellophane se déchirerait et le poing passerait. Dans le cas des animaux, le tissu est habituellement de la graisse ou des organes internes, et le cela se produit généralement au niveau de l'abdomen, bien que cela puisse se produire dans d'autres zones. Une hernie peut mettre la vie de l'animal en danger mais elle est toutefois entièrement curable lorsqu'on apporte des soins vétérinaires rapides à l'animal.

Il n'existe pas de façon infaillible pour éviter une hernie. Les hernies sont habituellement héréditaires ou causées par un traumatisme. Si vous avez des questions concernant les hernies chez les animaux, contactez-nous dès aujourd'hui.

Signes de la présence d'une hernie :


  • Douleurs abdominales
  • Toux
  • Déshydratation
  • Diarrhée
  • Difficulté à respirer
  • Noeuds au niveau de l'abdomen ou de l'aine
  • Perte d'appétit
  • Perte de poids inexplicable
  • Faiblesse
  • Vomissements

Types de hernies chez les animaux

Diaphragmatique - Peut se développer chez les animaux de tous âges. Certains animaux naissent avec ce type d'hernie et d'autres les voient apparaître suite à une blessure. Lorsqu'il y a présence d'une hernie diaphragmatique, les organes internes s'introduisent dans la cavité thoracique, ce qui fait en sorte que l'animal peut avoir de la difficulté à respirer.

Hiatale - Se développe lorsqu'une partie de l'estomac impose sa présence dans le diaphragme jusqu'au point où l'oesophage et l'estomac se rencontrent. Les hernies hiatales peuvent être causées par un traumatisme ou peuvent être congénitales.

Inguinale - Elle survient lorsqu'une des pattes arrière se fixe à la paroi corporelle, au niveau de l'aine. Dépendamment de la taille de la hernie, il est possible que celle-ci touche une partie de la vessie, de l'intestin et de l'utérus, ce qui peut mettre en danger la vie de l'animal. Les hernies inguinales sont congénitales et touchent habituellement les femelles, particulièrement celles en gestation ou les femelles âgées. Généralement, on procède immédiatement à une intervention chirurgicale.

Périnéale - Se développe habituellement lorsque des muscles pelviens se déchirent, permettant ainsi aux muscles abdominaux de pénétrer la zone en bordure de l'anus. Bien que l'on croie qu'il soit possible que certaines races aient plus de chances que d'autres de développer ce type d'hernie, il a été prouvé qu'elle se développe souvent chez les mâles non castrés.

Ombilicale - Présente habituellement chez les jeunes animaux, elle est la hernie la plus courante et elle se situe au niveau du nombril. Les petites hernies se referment parfois par elles-mêmes et elles ne dérangent parfois pas l'animal. Les hernies ombilicales de grande taille sont souvent traitées lors d'une castration ou d'une stérilisation.

Traitement

Il est préférable de traiter une hernie aussi vite que possible. Suite au diagnostic, on recommande habituellement une intervention chirurgicale rapide. Dans certains cas, le vétérinaire est en mesure de repousser le tissu de façon manuelle. Bien que cette méthode ne soit pas très dispendieuse, elle n'est pas aussi fiable qu'une intervention chirurgicale et elle peut faire en sorte que la hernie soit étranglée, ce qui est un trouble sérieux qui requiert des soins d'urgence. Après l'intervention, la plupart des animaux ont besoin de temps pour guérir, mais le pronostic à long terme reste favorable.

Si vous pensez que votre animal souffre d'une hernie, contactez-nous des aujourd'hui pour prendre rendez-vous pour un examen.