Insuffisance cardiaque congestive

Insuffisance cardiaque congestive

L'insuffisance cardiaque congestive (ICC) peut se manifester chez les animaux de tous âges (et de toutes les races) et est donc l'une des maladies cardiaques les plus inquiétantes chez les chiens et chez les chats. Lorsqu'un animal en souffre, son coeur n'est pas en mesure de faire circuler assez de sang pour répondre aux exigences du corps. L'ICC fait en sorte que le coeur soit faible et cela affecte d'autres organes, tels que le foie, les reins et les poumons.

L'ICC peut être causée par l'interruption de la circulation sanguine dans la valvule droite, gauche, ou dans les deux valvules, ce qui fait en sorte que le sang fasse marche arrière. La valvulopathie gauche survient lorsque le sang s'accumule dans les poumons ou dans l'abdomen. Elle n'est toutefois pas très courante chez les chats. La valvulopathie droite survient lorsque le sang s'accumule dans la veine cave ou dans la veine jugulaire. Le coeur doit alors travailler plus fort que normalement. Éventuellement, il enfle, réduisant ainsi l'espace disponible pour pomper une quantité suffisante de sang. Cette conséquence est cyclique et fait que le coeur doit travailler plus fort qu'auparavant et qu'il grossit donc davantage.

Un animal souffrant d'ICC peut vivre normalement pendant des mois, et mêmes des années, sans montrer des signes de la présence du trouble. Il peut donc être difficile de savoir qu'il souffre d'un trouble cardiovasculaire sérieux.

Symptômes précoces de l'ICC :


  • Ballonnement
  • Toux lors de l'activité physique
  • L'animal est moins actif que normalement
  • L'animal se fatigue facilement
  • Évanouissement
  • Perte d'appétit
  • L'animal s'agite avant d'aller au lit
  • Respiration rapide
  • Perte de poids inexplicable

Diagnostic

Il est souvent compliqué d'identifier l'ICC. Le diagnostic commence avec un examen complet. Lors de cet examen, le vétérinaire peut observer des symptômes qui indiquent la présence de l'ICC, tels que des bruits discordants dans les poumons ou des battements de coeur étouffés. Suite à l'examen, le vétérinaire peut effectuer différents tests :

  • Mesure de la pression artérielle - l'hypertension artérielle peut être un signe de la présence de l'ICC
  • Échocardiogramme - permet au vétérinaire d'observer la présence de malformations, d'une fuite au niveau d'une valvule ou l'augmentation de l'épaisseur du muscle cardiaque
  • Électrocardiogramme - mesure les signaux électriques émis par le coeur
  • Radiographie - représentation graphique de l'accumulation de liquide dans l'abdomen ou dans les poumons. Une radiographie peut aussi permettre d'observer l'hypertrophie du coeuré

Dépendamment de certains signes spécifiques, on peut effectuer d'autres tests, tels que les tests de dépistage du ver du coeur, chez les chiens, et de la leucémie, chez les chats. Le vétérinaire détermine les tests qu'il faut effectuer en fonction de ce qu'il observe lors de l'examen.

Traitement

Bien qu'il n'existe pas de cure, on peut tout de même traiter certains des symptômes, dépendamment des causes et de la sévérité de ceux-ci. Le but du traitement et de permettre au corps de l'animal de contrebalancer l'hypertrophie du coeur afin de prévenir d'autres dommages. La plupart du temps, on traite l'ICC sans hospitalisation, sauf dans les cas où la respiration est extrêmement difficile pour l'animal (on doit alors effectuer de l'oxygénothérapie et l'animal doit donc passer la nuit à la clinique).

On peut ordonner plusieurs médicaments afin d'améliorer la qualité de vie de l'animal. Dépendamment de la quantité de liquide présent dans la poitrine, on peut administrer un diurétique afin de le retirer. On peut aussi administrer des vasodilatateurs pour améliorer la circulation sanguine, ainsi que d'autres médicaments servant à donner de la force au coeur. Les ordonnances sont individuelles et le vétérinaire détermine les médicaments convenables selon le contexte. Il est habituellement préférable que les animaux souffrant d'ICC limitent leur consommation de sodium car celui-ci détermine la quantité d'eau qui se retrouve dans le sang, et on cherche à éviter l'accumulation de liquide chez ces animaux.

Si vous avez des questions concernant l'ICC ou que vous voulez discuter d'un autre problème de santé avec notre personnel, contactez-nous dès aujourd'hui.