Troubles de la respiration

Troubles de la respiration

Les troubles de la respiration peuvent être indicateurs d'un problème dans les voies respiratoires. La cause de ces troubles peut être une allergie légère comme elle peut être un cancer, mais il est essentiel de faire examiner l'animal lorsqu'on remarque un changement dans sa respiration. Ce changement indique la présence d'anxiété et il ne faut pas le confondre avec le halètement.

Lorsque l'animal est au repos ou qu'il est dans la maison, sa fréquence respiratoire devrait être de 10 à 30 cycles par minute. Une fréquence plus rapide que cela indique la présence d'anxiété, de fièvre, de douleur, ou d'un problème de santé sérieux. Si votre animal semble respirer rapidement ou être à bout de souffle, on recommande de contacter un vétérinaire immédiatement.

Symptômes :


  • Toux
  • Intolérance à l'activité physique
  • Sécrétions au niveau des yeux
  • Respiration excessive et difficile
  • Perte d'appétit
  • Sécrétions au niveau du nez
  • Respiration rapide
  • Respiration superficielle
  • Éternuements
  • Reniflement
  • Perte de poids

Causes courantes :

  • Allergies
  • Paralysie laryngée
  • Bronchite
  • Tumeur des fosses nasales
  • Cancer
  • Obésité
  • Complications liées à un ver du cœur
  • Pneumonie
  • Insuffisance cardiaque congestive
  • Empoisonnement
  • Embolie pulmonaire
  • Corps étranger dans la gorge
  • Anémie sévère
  • Coup de chaleur
  • Choc
  • Toux de chenil
  • Larynx enflé
  • Acidocétose
  • Traumatisme

Traitement

On vérifie d'abord si l'animal a de la difficulté à respirer. Si on est en mesure d'observer cela, on essaye immédiatement de rétablir une respiration normale en effectuant de l'oxygénothérapie ou en administrant des corticoïdes. Dans les cas extrêmes ou dans les situations où l'animal a avalé un objet, on peut essayer de retirer l'objet ou d'effectuer une trachéostomie. Une fois que la respiration est stable, on procède à un examen afin de déterminer les causes du trouble de la respiration.

Dans le cas des animaux qui souffrent d'un trouble sérieux, on doit habituellement fournir des soins jusqu'à ce qu'on soit en mesure de s'assurer qu'ils respirent correctement par eux-mêmes. Une fois que la respiration est stabilisée, le propriétaire peut récupérer l'animal pour lequel on ordonne des médicaments. Le propriétaire doit continuer d'administrer ces médicaments et de limiter l'activité physique de l'animal afin d'aider au rétablissement complet de celui-ci.

Certains troubles sont curables alors que certains requièrent l'administration de médicaments et le contrôle de l'activité physique pour la totalité de la vie de l'animal. On devrait immédiatement amener un animal ayant déjà souffert de troubles de la respiration chez le vétérinaire si on remarque des changements dans sa respiration.

Si vous avez des questions concernant les troubles de la respiration, contactez-nous dès aujourd'hui.